Roman Film Color est un des titres de l'éditeur La Torraccia. On pourrait dire que Roman Film Color, sans être aussi spécialisé que Jungle Film ou Star Ciné Cosmos , s'adresse aux amateurs de péplum. Ce sont en tous cas eux qui s'en souviennent encore. Pour ma part, Roman Film Color reste le titre qui a publié le f-a-b-u-l-e-u-x Robin des Bois et les pirates. (bon d'accord, ç'est très subjectif, mais à chacun sa mythologie !)





A l'inverse de la plupart des autres éditeurs, les éditions La Torraccia n'utilisent pas des photogrammes mais des photos de plateau. Cette limitation de l'iconographie explique d'une part l'approximation du récit présenté dans le ciné-roman par rapport à la matière filmique (la répétition de certains clichés est quelquefois nécessaire), et d'autre part le nombre de pages inférieur à celui des autres collections (le film est raconté sur moins de 30 pages). A décharge, la reproduction des documents est de bien meilleure qualité que chez la concurrence.
Le format initial de Roman Film Color était un généreux 27x34 cm, en 1961 il diminuait quelque peu pour passer en 25x31 cm.
Comme son nom l'indique, l'apport de cette collection est la couleur. Mais il faut noter que moins d'un tiers des pages en bénéficie. Les derniers numéros étaient même en deux couleurs seulement. Economie oblige : la chute n'était pas loin.



Retour au présentoir du kiosque