Les cinq années de parution de Star Ciné Cosmos correspondent, pour les amateurs de cinéma-bis, à la grande période de la sortie en salles des films de la Hammer britanique et de la vague dell'orrore italienne. Période faste s'il en est.

Dès son premier numéro, en mai 1962, la revue Midi-Minuit-Fantastique publiait un article sur Star Ciné Cosmos : Injustement méconnu des cinéphiles, Star Ciné Cosmos devrait avoir sa place dans la bibliothèque idéale de tout amateur de Fantastique (Michel Caen) C'est dire que cette collection a été immédiatement reconnue, et elle reste à ce jour la plus mythique des collections de ciné-romans.

Au fil de ses 86 numéros ont été publiés plus de 50 films appartenant aux genres Fantastique ou Science-Fiction. On a toujours regretté que certains des titres publiés s'écartaient de ces thèmes qui faisaient son originalité. Quel gachis que la publication de westerns entre vampires et extra-terrestres, alors que tant d'autres collections s'y consacraient, et de plus chez le même éditeur (Star Ciné Aventures).
Qu'importe maintenant, le capital est inestimable. Certains des films publiés dans cette collection sont encore difficilement visibles en France. Essayez donc de trouver Anthony et Cléopatre ou La chambre scellée !

Se trouvent alors pleinement justifiés les mots de Michel Caen du même premier numéro de Midi-Minuit-Fantastique : Ainsi alors que le Fantastique ne vit sur nos écrans que l'espace d'une saison, l'amateur pourra feuilleter avec plaisir ce catalogue unique en son genre.



Retour au présentoir du kiosque